Le livret informatique

, par Brigitte Doriath, Inspectrice générale d’Economie et Gestion

Question Réponse
Qui le remplit ? L’étudiant seul ? Après en avoir discuté avec le professeur ? Et s’ils ne sont pas d’accord sur l’acquisition de la compétence C’est l’étudiant qui saisit la situation et les compétences informatiques qu’il estime avoir acquises (et non seulement mobilisées) et demande la validation d’une ou plusieurs compétences. Le, les professeurs chargés de l’enseignement des finalités valide(nt) ou pas la, les compétences en question. C’est donc le(s) professeurs qui tranche(nt) mais justifie(nt) sur le livret les raisons de la non validation.
Cependant, il parait indispensable qu’un dialogue s’établisse sur ce point entre l’enseignant et l’étudiant pour que celui-ci sache ce qu’on attend de lui et travaille ainsi au développement des compétences non encore validées par le professeur.
Tous les professeurs des finalités peuvent donc valider les compétences du livret ? Oui, tous les professeurs d’économie et gestion enseignant les finalités F1 à F5 sont concernés et peuvent valider. Cette validation peut résulter de l’observation faite par le professeur de ses étudiants pendant des séances de travaux ou, à défaut, par une démonstration faite à la demande du professeur.
Il est indispensable que ces compétences soient validées au fil du cursus, dès la première année, par l’ensemble des professeurs concernés, compte tenu de l’ampleur du livret qui répond au niveau de compétences attendu par les professionnels.

Pour les redoublants du BTS AD ou AST, une évaluation en début d’année des compétences acquises est vivement recommandée.
Il n’y a aucune limite dans le nombre de situations professionnelles saisies par le candidat ? Non, tout dépend de l’ampleur des compétences mobilisées par les situations proposées à l’étudiant et donc de la progression élaborée par les équipes pédagogiques en fonction des acquis des étudiants.
Enfin quel % l’étudiant doit-il avoir validé - au minimum ? Peut-on aussi penser que 70 % des compétences validées correspond à 70 % des 8 points ? Aurons-nous
une grille pour qu’il n’y ait pas de différence de notation entre établissements ?
La définition de l’épreuve E6 présente les critères d’évaluation de la situation B, évaluée à partir du livret informatique.

Ces critères sont précisés dans la grille d’évaluation nationale fournie dans la circulaire d’organisation (voir grille d’évaluation E6).